Comment créer une tonnelle fleurie

Sommaire

  • Étape 1 : Faites votre choix entre une tonnelle en fer forgé et une tonnelle en bois
  • Étape 2 : Choisissez les plantes que vous souhaitez faire grimper sur votre tonnelle fleurie
  • Étape 3 : Plantez vos grimpantes fleuries au pied de la tonnelle fleurie
  • Étape 4 : Entretenez les plantes grimpantes de votre tonnelle fleurie
Comment créer une tonnelle fleurie

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La tonnelle est un élément isolé dans le jardin. Sa forme est le plus souvent ronde ou polygonale, avec un toit arrondi ou pointu, ce qui la distingue d’une pergola rectangulaire et à toit plat. Selon le style de votre jardin, le type d'utilisation projetée, mais aussi selon la surface que vous voudrez végétaliser, vous opterez pour une tonnelle en fer forgé ou en bois. Après l’avoir installée dans un endroit propice de votre jardin, vous l’habillerez des végétaux de votre choix (rosiers, clématites, grimpantes annuelles…) pour obtenir un abri fleuri, où il fera bon se réfugier à l'ombre en été.

Cette fiche pratique vous explique comment créer une tonnelle fleurie.

 

 

1. Faites votre choix entre une tonnelle en fer forgé et une tonnelle en bois

Pour habiller une tonnelle de grimpantes, choisissez-la en fer forgé ou en bois : dans ce dernier cas, optez pour un modèle aux côtés formés de treillis de bois, sur lesquels vous pourrez palisser ou faire grimper des plantes.

Si vous optez pour une tonnelle en fer forgé

Optez pour une tonnelle en fer forgé :

  • si vous voulez végétaliser toute la surface de la tonnelle et lui donner l'aspect d'un véritable nid de verdure (les tonnelles en bois offrent moins de surface où faire pousser des grimpantes) ;
  • si votre jardin est de style intemporel ou romantique et si vous souhaitez lui donner un supplément d’âme ;
  • si vous souhaitez une petite tonnelle qui s’intègre dans un mini-jardin : il existe des tonnelles en fer forgé de moins de 1 m de diamètre, juste de quoi y abriter un fauteuil ;
  • si vous êtes prêt à investir dans un modèle robuste : les tonnelles métalliques à bas prix sont tentantes, mais pas assez solides pour supporter le poids de grimpantes vivaces… Ou alors vous devrez vous contenter de l’habiller de fleurs annuelles, plus légères.

Si vous optez pour une tonnelle en bois

Une tonnelle en bois sera préférable :

  • si vous aimez la chaleur du bois, mais acceptez d’avoir moins de surface pour faire grimper des plantes ;
  • si vous souhaitez une tonnelle plus grande, par exemple pour y manger à plusieurs ;
  • si votre jardin est assez grand pour supporter une structure bien présente visuellement.

2. Choisissez les plantes que vous souhaitez faire grimper sur votre tonnelle fleurie

Pour fleurir votre tonnelle, utilisez des grimpantes pas trop envahissantes afin de ne pas endommager la structure :

  • Évitez la glycine, qui tordrait inexorablement les barreaux d’une tonnelle métallique et n’aurait pas assez de surface pour s’épanouir sur une tonnelle en bois.
  • Évitez aussi la bignone et l’akebia, grimpantes de grande envergure.

Optez pour des grimpantes annuelles

Optez pour des grimpantes annuelles si :

  • vous n’avez pas envie d’avoir à palisser vos végétaux (les annuelles s’accrochent toutes seules) ;
  • vous souhaitez une couverture légère, sur une structure métallique qui manque un peu de solidité ;
  • vous préférez tout simplement les fleurs annuelles, champêtres et colorées : pois de senteur grimpants aux tendres couleurs, volubilis au bleu intense, haricots d’Espagne aux fleurs rouges, capucines, suzanne-aux-yeux-noirs, belles-de-jour aux fleurs roses, mauves, violettes ou bleues, Mina lobata, originale avec ses grappes fleuries de couleur jaune et rouge, cobée au feuillage luxuriant et aux fleurs en grosses clochettes bleu violacé.

Installez des rosiers

  • Évitez les rosiers lianes et les grands rosiers grimpants.
  • Optez plutôt pour de petits grimpants de 2 à 3 m.
  • Choisissez-les de préférence remontants ou à floraison continue jusqu’aux gelées :
    • rosiers blancs : 'Lamarque', 'Aimée Vibert', 'Snow Goose', 'Guirlande d’Amour', 'Perle des Neiges', 'Trier', 'Iceberg climbing', 'Penelope'…
    • rosiers rose pâle ou rose clair :'Narrow Water', 'Blush Noisette', 'Bouquet Parfait', grimpant 'Clair Matin', 'Mme Ernest Calvat', 'Petit bonheur', 'Champney's Pink Cluster', 'Pierre de Ronsard' et sa version miniature 'Mini Eden Rose'…
    • rosiers rose vif : 'Folichonne', 'Marietta Silva Tarouca', 'Perennial's Blue'…
    • rosiers rouges :'Falstaff', 'Tess of the d'Urbervilles', 'Triomphe des Noisettes', 'Souvenir du Docteur Jamain', 'Sénégal'…
    • diverses nuances de jaune et d’abricot :'Mme Emilie Souffrain', 'Desprez à Fleurs Jaunes', 'Légère Surprise', 'Thisbe', 'Rêve d'Or', 'Polka'…

Choisissez des clématites

De même que les rosiers, les clématites sont les stars parmi les grimpantes fleuries idéales pour une tonnelle. Fortement recommandée, l’association rosier et clématite forme un spectacle enchanteur.

  • Évitez les clématites à petites fleurs et floraison printanière unique (clématites montana, clématite armandii), parfaites pour escalader des hauteurs de 5 à 8 m et plus, mais trop envahissantes pour une tonnelle.
  • Optez pour des clématites hybrides à grandes fleurs et floraison précoce et remontante : elles ne dépassent pas 2 à 3 m de haut, ce qui est idéal pour une tonnelle. Fleurissant entre mai et juillet puis de nouveau en août-septembre, elles forment une association de longue durée avec de nombreux rosiers. Les fleurs sont très grandes (12 cm et plus) et souvent très colorées. Parmi les plus connues : 'The President', bleu violet, qui se marie très bien avec les rosiers de différents tons de jaune ou encore rose pâle, 'Nelly Moser', aux fleurs bicolores roses rayées de rose lilas foncé, superbe avec les rosiers rose clair, 'Mme Lecoultre', blanc pur.
  • Optez éventuellement pour certaines clématites hybrides à petites ou grandes fleurs et floraison estivale : elles atteignent 2 à 5 m de haut et fleurissent en continu de juin-juillet à septembre-octobre. Choisissez celles qui ne sont pas trop envahissantes et ne dépassent pas 2-3 m (clématites viticella, faciles à cultiver, avec un large choix de couleurs).

Préférez d’autres grimpantes vivaces fleuries

  • Plantez une passiflore, aux grandes fleurs de forme somptueuse.
  • Si vous ne craignez pas trop la présence d’insectes butineurs, plantez du chèvrefeuille ou du jasmin.

3. Plantez vos grimpantes fleuries au pied de la tonnelle fleurie

Cas général

  • Pour une meilleure reprise, achetez des grimpantes en conteneur plutôt qu’à racines nues (sauf en ce qui concerne les rosiers). Plantez-les de préférence en septembre-octobre ou en avril-mai (mais toute autre période de plantation, hors gel et canicule, est possible).
  • Creusez un trou large et profond (50 cm de diamètre et de profondeur) à une distance de 15 à 30 cm de la tonnelle.
  • Remplissez-le avec un mélange de la terre retirée et de bon terreau.
  • Faites tremper le conteneur 10 minutes dans et enlevez la motte délicatement. Coupez éventuellement les extrémités trop longues des racines et démêlez-les doucement si elles forment un « chignon ».
  • Placez la plante dans le trou, en l'inclinant légèrement vers son support.
  • Rebouchez le trou avec le reste du mélange terreau-terre de jardin.
  • Tassez bien et arrosez copieusement (10 litres), même par temps de pluie.
  • Palissez les tiges sur la tonnelle en les orientant de façon à les répartir harmonieusement en éventail.

Plantez des rosiers grimpants

  • Plantez les rosiers à racines nues de préférence en novembre. Toutefois, vous pouvez les planter de fin octobre/début novembre à avril, en évitant les périodes de fortes gelées ou de fortes pluies.
  • Plantez les rosiers en conteneur en principe à n’importe quel moment de l’année, hors gel et canicule.
  • Amendez éventuellement le sol, selon sa nature.
  • N’oubliez pas de mettre au fond du trou une pelletée d’engrais organique (corne broyée, poudre d’os…) que vous recouvrirez d’un peu de terre, pour éviter tout contact direct des racines avec l’engrais.

Plantez des clématites

  • Placez la motte de clématite horizontalement dans le trou de plantation.
  • Enterrez ensuite la tige horizontalement sur 10 à 15 cm de long.
  • Redressez le reste de la tige avec précaution et rebouchez le trou.
  • Placez une protection (tuile, morceau de pot de fleur…) au pied de votre clématite, car la cette plante a besoin d’avoir les pieds à l'ombre et la tête au soleil. Autre solution : plantez une vivace fournissant de l'ombre au pied de votre clématite

Plantez des grimpantes annuelles

  • Semez directement en place, au pied de la tonnelle, à partir de fin avril.
  • Éclaircissez lorsque les plantules apparaissent.

4. Entretenez les plantes grimpantes de votre tonnelle fleurie

  • N’oubliez pas d’arroser régulièrement vos grimpantes, surtout la première année après la plantation.
  • Taillez-les en fonction leurs besoins :
    • En règle générale, effectuez une taille de nettoyage après la floraison, en élaguant au besoin certaines tiges latérales.
    • Taillez les rosiers grimpants seulement lorsqu'ils deviennent trop envahissants, en règle générale pas avant 3 ans au minimum.
  • Palissez vos grimpantes au fur et à mesure de leur croissance.

Matériel nécessaire pour créer une tonnelle fleurie

Imprimer

Pergola : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les éléments et matériaux d'une pergola
  • Des conseils sur l'achat et la construction
Télécharger mon guide
Pergola
2 Installation d’un abri de terrasse

Aussi dans la rubrique :

Installation d’un abri de terrasse

Sommaire